Huile essentielle chémotypée : pour retracer l’origine biochimique

Sommaire

L’aromathérapie est une science qui se fonde sur des connaissances botaniques précises. Les huiles essentielles doivent être sélectionnées sur des critères de qualité optimale dont la dénomination scientifique latine est le chémotype.

Prêtez attention aux informations fournies sur les étiquettes, elles permettent d’utiliser l’huile essentielle en connaissance de cause et d’éviter les allergies ou les intoxications.

Huile essentielle chémotypée : classification biochimique assurée

Chémotype ou race chimique

Une huile essentielle chémotypée, ou H.E.C.T. est une huile essentielle qui possède une classification biochimique.

On trouve également l’appellation chimiotypée, qui a le même sens :

  • Les huiles essentielles chémotypées sont des produits à base de plantes aromatiques à très forte concentration.
  • Elles n'ont pas les mêmes propriétés et les mêmes effets sur nous que les plantes entières dont elles sont issues.
  • Elles doivent donc être appliquées avec précaution, sans jamais dépasser la dose prescrite.

Classification chimique, biologique et botanique

On effectue une classification biochimique des huiles essentielles en fonction des structures moléculaires.

Les corps chimiques, souvent très complexes, de ces structures moléculaires disposent de propriétés thérapeutiques différentes les unes des autres.

Cette classification dépend de facteurs qui peuvent influencer la composition de l’huile essentielle à savoir :

  • les conditions de vie spécifiques de la plante :
    • le pays,
    • le climat,
    • le sol ;
  • l’exposition des végétaux ;
  • les facteurs phytosociologiques ;
  • la période de récolte.

Exemple de classification

Prenons l'exemple du thym, du nom latin Thymus vulgaris :

  • L’huile essentielle de thym peut avoir pour chémotype :
    • le linalol,
    • le thymol,
    • le géraniol, etc.
  • Le thym récolté pour en extraire l’huile essentielle ne provient pas du même sol, du même climat, des mêmes conditions.
  • Par conséquent, le thym avec un chémotype linalol n’aura pas les mêmes propriétés thérapeutiques que le thym chémotypé thymol ou géraniol :
    • Thymus vulgaris à linalol : il a des propriétés antibactériennes, antifongiques, viricides et antiparasitaires intestinaux ;
    • Thymus vulgaris à thymol : il a des propriétés anti-infectieuses majeures ;
    • Thymus vulgaris à géraniol : il a des propriétés antibactériennes, antifongiques et antivirales.

À noter : il convient donc de se faire préciser le chémotype par votre thérapeute, en cas de doute.

Visitez nos sites pour en savoir plus sur les huiles essentielles et comment s'en servir :

Ces pros peuvent vous aider